01.41.51.15.60
omj.tremblay@gmail.com

Souvenirs de Palestine : Un jour heureux à Ramallah

L’an dernier, les jeunes de l’OMJT se sont rendus en Palestine dans le but de mieux comprendre le conflit israélo-palestinien et de s’investir dans des actions humanitaires. Dans le cadre de ce voyage, les jeunes ont pu partager leurs impressions sur la situation du « pays ». C’est le cas de Thami, qui nous raconte une journée heureuse à Ramallah.

Témoignage de Thami Khatiri

La ville qui m’a le plus marqué, lors de notre séjour en Palestine, c’est Ramallah. Il s’agit de la capitale administrative de l’Autorité palestinienne. Elle est située dans la zone de collines du centre de la Cisjordanie. Nous y sommes arrivés le matin.

Lors de notre visite en ville, j’ai pu voir beaucoup de choses : Nous avons commencé par nous rendre au siège de l’OLP (l’Organisation de libération de la Palestine). J’ai assisté à une manifestation pacifique où les enfants étaient en première ligne. De ce qu’on m’a dit, il s’agissait d’une manifestation réalisée en interne, et en rapport avec des prisonniers politiques. J’ai également été surpris par le modernisme de la ville. Je ne m’attendais pas à voir une ville aussi développée. Elle me faisait même rappeler les grandes métropoles : il y avait des commerces, des boutiques, et même un centre commercial. La ville était très vivante. En m’y promenant, je parvenais même à oublier sa localisation. A midi, nous avons mangé dans un fast-food qui nous a été recommandé par notre ami et guide, Nourdine. Je me souviens avoir passé un très bon moment avec mes camarades. Notre collègue, Inès, qui a un rire atypique, a eu une crise de rire, ce qui a eu pour effet de contaminer tout le fast-food : des cuisiniers, aux serveurs, en passant par les clients. Une des choses qui m’a le plus surpris dans ce restaurant, c’est la forte présence d’étudiant-e-s.

Une fois sortis, nous sommes tombés sur un homme qui était déguisé en clown, et s’amusait à divertir les passants. Lorsqu’il nous a vus arriver, il est venu vers nous. Ce que j’ai apprécié, c’est qu’il s’est montré très proche de nous, de la même manière qu’il le faisait avec les habitants de la ville. Notre visite s’est terminée sur la grande place de la ville. C’était une place conviviale, remplie d’étudiants comme nous, l’ambiance était animée. Lorsque nous sommes sortis de Ramallah, la réalité nous a frappé. Nous pouvions entendre au loin le bruit des tirs de roquettes.

Related Post